Entre Lightroom et Photoshop, quel est le meilleur logiciel de PAO ?   

Entre Lightroom et Photoshop, quel est le meilleur logiciel de PAO ?   

Adobe Photoshop ou lightroomVoilà deux logiciels plébiscités par les amateurs de photographie et d’image en tout genre. Mais qu’est-ce qui fait la spécificité de ces deux logiciels de retouche photo ? Quels sont leurs points communs et leur différence ? C’est ce que nous vous proposons d’analyser dans cet article complet dédié aux deux célèbres programmes d’Adobe.

À qui s’adressent les logiciels de retouche Lightroom et Photoshop ?

Tous les passionnés de photos qui souhaitent aller plus loin dans leur art en viennent toujours à se poser la question suivante : quel est le meilleur logiciel de PAO pour mon usage ? Si, comme vous le verrez tout au long de cet article, ces deux logiciels sont en réalité extrêmement distincts, un néophyte peut avoir du mal à s’y retrouver. Lequel des deux est le plus rapide et le plus puissant ? Lequel s’adapte le mieux à mon activité ?

Lorsque l’on découvre l’univers du graphisme et de la retouche photo, il est tout à fait légitime de s’interroger, puisque les deux programmes présentent de nombreuses fonctions similaires. Néanmoins, il est clair qu’ils ne renferment pas les mêmes atouts en matière d’outil et de performance. Le tout est donc de se concentrer sur l’utilisation du logiciel, le type d’usage auquel il est destiné.

Pour résumer, on pourrait dire que Photoshop permet des retouches d’une grande précision, tandis que Lightroom offre l’avantage de mieux organiser ses photographies et d’en traiter plusieurs simultanément. C’est le genre d’option qui peut par exemple intéresser un photographe qui est amené à créer des catalogues ou des albums photo pour sa clientèle.

La genèse de Photoshop et Lighrtoom

Historiquement, c’est le logiciel de PAO Photoshop qui est arrivé le premier sur le marché dès 1987. Il a été pensé pour apporter des retouches aux images numériques qui viennent tout juste de se démocratiser à cette époque. Il a très vite été utilisé par des professionnels ou de simples particuliers pour créer des photomontages amusants, artistiques ou impactant en termes de communication. La richesse de ses outils et son efficacité sont à la base d’un succès qui ne s’est jamais démenti depuis.

Adobe a voulu par la suite développer un outil moins complexe et plus intuitif qu’il destinait aux photographes professionnels. Après avoir étudié l’utilisation réelle qui était faite de Photoshop, les fabricants se sont rendu compte que très peu de fonctionnalités étaient finalement utilisées par rapport au potentiel global du logiciel. Afin de proposer un dispositif plus efficient, l’éditeur a donc décidé d’améliorer en 2002 le projet Shadowland qui deviendra plus tard l’actuel Lightroom. L’autre motivation était également commerciale, puisqu’Adobe souhaitait se positionner sur un marché dominé par Apple et son logiciel Aperture, aujourd’hui disparu. Ce n’est que 5 ans plus tard, en 2007, que naîtra la toute première version de Lightroom qui va finir par détrôner Apple et devenir la référence incontournable pour les professionnels de la photographie.

Mais concrètement, quelle est la différence entre Photoshop et Lightroom ?

Bien que conçus tous deux par Adobe, il y a une différence fondamentale entre les deux logiciels. Photoshop est réservé à la retouche d’images tandis que Lightroom est un programme de traitement d’image. En d’autres termes, Photoshop permet de modifier sans limites une photo, jusqu’au point de ne plus la reconnaître, tandis que Lightroom permet d’apporter des retouches plus modestes et surtout d’éditer plusieurs photos en même temps.

Quelles sont les caractéristiques du logiciel Photoshop ?

Vous l’ignorez peut-être, mais Photoshop est le logiciel de retouche photo n° 1 dans le monde. La richesse de ses fonctionnalités couplée à sa puissance et son ergonomie ont conquis professionnels comme particuliers. Les possibilités techniques offertes par le logiciel semblent infinies, la créativité de l’être humain semble être la seule limite !

Que vous souhaitiez corriger le grain de peau d’un visage, effacer un nuage dans un ciel, ou transposer un personnage dans un autre décor, tout est possible avec Photoshop, pour qui prend la peine de se familiariser avec ses outils.  Grâce à l’ingénieux système des calques, vous pouvez isoler chacune des retouches, l’enlever ou la supprimer à loisir, sans que cela n’impacte le reste des modifications.

Enfin, là où Photoshop illustre toute sa puissance, c’est dans la création pure. Image brute, flyer, affiche, infographie ou logo, vous êtes en mesure de créer un document iconographique de A à Z. C’est notamment grâce à cette fonctionnalité que Photoshop s’est imposé comme le chouchou incontesté des graphistes, artistes, designers et autres professionnels des arts visuels.

Quelles sont les caractéristiques du logiciel Lightroom ?

Lightroom offre la possibilité intéressante de centraliser l’ensemble de ses photos et images en un seul et même endroit. On pourrait donc le définir comme une immense médiathèque numérique, mais pas que. C’est également un outil de recherche puisqu’en renommant vos photos, vous pouvez facilement les retrouver grâce au système d’exploration dédié.

Lightroom s’avère très performant pour des traitements d’images rapides. Par exemple, vous pouvez facilement, grâce à une boîte à outils ouverte sur le côté, travailler directement sur le contraste, la saturation, ou encore la luminosité. Il est également possible, et c’est là une option particulièrement appréciée des professionnels de traiter des images par lots, simultanément. Voilà qui fait gagner un temps précieux aux professionnels de la photo. Un détail qui a toute son importance et le différencie de Photoshop. Si ce dernier travaille par calque et applique ses modifications directement sur le fichier original, Lightroom, lui, conserve toujours la photo initiale.

Lightroom est également capable de faire des retouches simples comme le recadrage des images, l’application de filtres pré-enregistrés ou encore modifier l’orientation de l’image. Pour des retouches plus approfondies et complexes, mieux vaut se tourner vers Photoshop.

Comment exploiter le plein potentiel de ces deux logiciels graphiques ?

Là où Lightroom se distingue par l’application de petites retouches rapides, Photoshop, lui, étonne par les possibilités techniques qu’il offre. Ainsi, pour des retouches très poussées voire de la création pure, privilégiez Photoshop. Cela nécessitera de se pencher plus longuement sur le projet graphique. De fait, ces deux logiciels se complètent merveilleusement bien. C’est d’ailleurs pour cette raison que les experts de l’image, c’est-à-dire les photographes, les graphistes, les imprimeurs ou les artistes, se servent des deux logiciels, en fonction de leur besoin particulier.

L’éditeur Adobe a bien compris le potentiel de cette synergie et a donc renforcé l’aspect complémentaire des deux programmes. Malgré sa puissance, il y a des fonctionnalités dont Photoshop est tout simplement incapable. C’est par exemple le cas du traitement rapide et simultané de plusieurs documents, mais aussi tout le volet organisation des médias permettant à Lightroom de classer, trier, annoter et partager. Ainsi, une sorte d’aller-retour complémentaire s’effectue entre les deux logiciels. On peut imaginer un travail créatif sur Photoshop qui sera ensuite exporté sur Lightroom, où il sera classé et rangé.

Les ponts forts et les points faibles des deux programmes de PAO

Les créateurs de ces programmes de retouche photo ont pensé à la façon de compenser les faiblesses de Photoshop, arrivé le premier sur le marché.  Voyons dans le détail les avantages et les inconvénients que présente l’utilisation de ces deux logiciels iconiques.

Comme il se concentre sur les retouches rapides, il n’alourdit pas ou peu la taille des fichiers traités. De plus, chaque modification apportée à une image se fait de manière non destructrice. Cela signifie que l’on peut apporter des changements au fichier, sans que cela ne remplace les données originelles de celui-ci. En d’autres termes, la qualité originale de l’image n’est jamais altérée, ce qui n’est pas systématique sur Photoshop. Pour ce dernier, il sera nécessaire d’employer les fameux calques de travail ou utiliser des objets dynamiques.

Sur Photoshop, le fonctionnement se révèle tout à fait différent. Si vous importez une image, que vous enregistrez votre travail, et s’il s’agit originellement d’un fichier PNG, TIFF ou JPEG, le fichier source sera automatiquement écrasé et les caractéristiques initiales perdues.

En revanche, si vous importez un fichier Raw, qui par définition provient d’un appareil photo numérique ou d’un scanner, Photoshop vous proposera automatiquement d’enregistrer les modifications apportées sur un nouveau fichier, généralement un fichier PSD (Format Photoshop document).

Concernant le potentiel créatif, Photoshop remporte la palme haut la main. Les possibilités offertes par le logiciel sont juste ahurissantes. L’interface est claire et intuitive, sa puissance logicielle est fulgurante (rendant son installation sur certains ordinateurs peu puissants laborieuse) et une multitude d’outils répondant à toutes les ambitions créatrices.

Pour ce qui touche au partage et à l’importation de photos, Lightroom s’impose de façon évidente. Il permet d’importer ou d’exporter ses documents pour le web, l’impression ou la création d’albums. En bref, il répond à de nombreux besoins des professionnels de l’image.

Qu’en pensent les professionnels de la photo ?

Nous l’avons déjà évoqué, les éditeurs de Lightroom ont pensé aux besoins spécifiques des photographes lors de la conception du logiciel. Toutes les fonctionnalités peu ou pas utilisées sur Photoshop ont été supprimées, ne laissant que les options essentielles que les experts photo utilisent au quotidien dans le cadre de leur profession. Cela donne un logiciel épuré, ne conservant que des fonctionnalités de base, mais fréquemment employées. Lightroom se révèle, à l’usage, très facile à prendre à main. Ainsi, il s’adresse tant aux spécialistes qu’aux amateurs.

S’il est tant plébiscité par les professionnels, c’est parce qu’il permet d’être extrêmement efficient en effectuant un grand nombre de tâches en un temps record. En définitive, Lightroom permet aux entrepreneurs de l’image d’être plus rentables et performants.

Imaginons un photographe revenant d’un baptême qu’il a été chargé d’immortaliser et pour lequel il a pris quelque 3500 photos. Imaginez à présent qu’il doive effectuer son traitement post production avec Photoshop, logiciel avec lequel les photos s’ouvrent une par une, prenant à chaque fois quelques secondes pour être téléchargées. Cela serait beaucoup trop chronophage, c’est bien pour cela que Lightroom à temps de succès, il répond aux besoins empiriques des spécialistes de la profession graphique et photographique. D’après les études faites par Adobe, Lightroom permettrait de répondre à plus de 80 % des besoins quotidiens des pros de l’image.

Quelques au mot au sujet de la version actualisée « Lightroom CC »

La nouvelle version de l’interface Lightroom a été baptisée « Lightroom class cloud » et peut-être téléchargée via les différentes formules d’abonnement proposées par l’éditeur Adobe. Mais qu’est-ce qui différencie Lightroom et sa toute nouvelle version Lightroom cc ? En termes de fonctionnalités, peu de choses, en revanche, il est beaucoup plus rapide et puissant, pour encore gagner davantage de temps et, surtout, il est utilisable en ligne, sans avoir à l’installer sur son ordinateur.

Pensé pour être également utilisé sur tablette ou même sur téléphone, il répond à un besoin de mobilité et de réactivité de la part des professionnels. Autre avantage non négligeable ;  les photos chargées sur le logiciel sont ensuite enregistrées non pas sur le disque dur de l’ordinateur, mais bien en ligne, dans le cloud (d’où son nom). Cela évite de d’occuper de l’espace sur le disque dur de l’ordinateur, mais également de gagner en vitesse de traitement. Ainsi, même si vous n’êtes pas chez vous et que vous souhaitez travailler une image depuis votre téléphone, vous pouvez aller piocher dans votre cloud personnel et appliquer les modifications que vous souhaitez.

Et concernant les tarifs des deux logiciels ?

Longtemps, Adobe a pratiqué un politique tarifaire que l’on pourrait qualifier d’élitiste. En effet, il a été proposé durant plusieurs années au tarif exorbitant de 1000 € la licence. Certes, c’est un logiciel extrêmement puissant et efficace, une véritable référence. Néanmoins, ce prix prohibitif le rendait quasiment inaccessible pour les particuliers, qui ont répondu par un phénomène de piratage de masse.

En effet, Photoshop a longtemps été l’un des logiciels les plus piratés au monde. Pour beaucoup, c’était une stratégie marketing de la part d’Adobe, une manière d’asseoir leur monopole et de montrer au monde entier à quel point leur logiciel est plébiscité. Bien heureusement, cette époque est révolue et Adobe a modifié son approche en proposant des systèmes d’abonnement mensuels, trimestriels ou annuels, comprenant des packs intelligemment conçus. En effet, pour seulement 11,99 €, vous bénéficiez de l’offre « Creative Cloud » comprenant Photoshop CC et Lightroom CC.  Un véritable tournant stratégique quand on sait qu’il y a quelque temps en arrière, Photoshop était commercialisé au prix de 199 € par licence… Était-ce une manière de susciter le désir envers leur produit ?

Quoi qu’il en soit, à ce jour, l’abonnement Photoshop seul est vendu au prix de 23,99 € tandis que celui de Lightroom est proposé à 11,99 €. À ce prix-là, il est bien évidemment préférable d’opter pour le pack comprenant les deux logiciels.

Entre Photoshop et Lightroom, qui gagne ?

Ni l’un ni l’autre, en réalité, ces deux logiciels sont bien trop différents pour être comparés. Il faudrait davantage parler de synergie entre les deux, tant ils se complètent avec brio. Les forces de l’un viennent compléter les faiblesses de l’autre, et inversement. D’autant qu’achetés ensemble, leur prix est dérisoire, alors pourquoi s’en priver ?

Si Lightroom peut facilement être pris en main, même par un amateur, en ce qui concerne Photoshop, c’est une autre histoire. Vous aimeriez connaître l’art de la retouche et de la création photo ? Cela tombe bien, puisque Campuseo vous propose une formation Photoshop que vous pourrez suivre depuis chez vous, à votre rythme, et, si votre compte CPF le permet, 100 % de la formation est prise en charge par l’état ! À titre personnel ou professionnel, la maîtrise de Photoshop est un vrai plus, donc foncez vous former !

Quelles sont les formations possibles dans le domaine de la PAO?

APPRENDRE INDESIGN CPF

Formation à InDesign
Avec cette formation à Indesign, soyez désormais capable de créer des maquettes complètes, cohérentes, efficaces et de les mettre en production, les préparer pour l’impression et l’édition numérique.

formation illustrator pole emploi

Formation Illustrator
Avec cette formation Illustrator, vous apprendrez à dessiner, tracer et créer des logos.
Vos illustrations pourront se voir le jour avec ce programme de design d’images vectorielles.

formation photoshop

Formation Photoshop
Découvrez le design graphique et la retouche de photos avec cette formation Adobe Photoshop.
Détenez toutes les compétences dont vous avez besoin pour concevoir vos documents publicitaires

 

Nos Guides Récents

Accord de branche

Qu’est ce qu’un accord de branche? Un accord de branche, également appelé convention de branche, est un texte contractuel conclu par les représentants des salariés et des employeurs pour des entreprises d’un même secteur d’activité. Cet accord porte sur les conditions de travail et d’emploi ainsi que sur les garanties …

Accord d’entreprise

Qu’est-ce qu’un accord d’entreprise ? Il s’agit d’un accord qui vise à adapter les règles générales prévues par le Code du Travail aux besoins spécifiques d’une entreprise. Il ne peut toutefois pas être contraire aux dispositions prévues dans le Code du travail. Quelle est la durée d’un accord d’entreprise ? Un accord …

Accord de l’employeur

Un salarié peut-il réclamer une formation à son employeur ? Oui. Mais, selon les cas, l’accord de l’employeur est indispensable. Si un employé souhaite participer à une formation en dehors de son temps de travail l’employé ne nécessite pas d’accord de la part de son employeur. En revanche si un …

Alimentation du CPF

La loi du 5 septembre 2018 a prévu la monétisation du compte personnel de formation et renvoyé à un décret, la fixation des montants et des modalités d’alimentation du CPF. Les nouvelles dispositions s’appliquent à compter du 1er janvier 2019. Les cas les plus fréquents L’alimentation du CPF est fixée à 500 …

Accord National Interprofessionnel (ANI)

C’est quoi un accord national interprofessionnel ? Un Accord National Interprofessionnel constitue un accord négocié au niveau national qui couvre l’ensemble des secteurs d’activité. Employeurs et salariés entament dialogue et négociations, auxquels sont conviées les organisations syndicales. Une fois le compromis trouvé, l’accord signé par les partenaires sociaux donne lieu …

CEP : conseil en évolution professionnelle

C’est quoi un cep Pôle emploi ? Le conseil en évolution professionnelle de Pôle emploi est un programme d’accompagnement global et personnalisé qui permet aux demandeurs d’emploi de faire le point sur leur situation, d’envisager leur avenir et de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour réussir leur carrière. Qui peut …

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Le certificat de qualification professionnelle Le CQP, connu sous le nom de certificat de qualification professionnelle: permet de certifier les compétences acquises durant une une formation professionnelle ou par la validation de l’expérience acquise pendant une carrière professionnelle. Il est par ailleurs possible de développer ses compétences grâce à des …

Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP

Qu’est ce que le Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP? Officiellement installé le 5 mai 2011 et créé par l’accord national interprofessionnel du 5 octobre 2009 sur le développement de la formation durant la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnel, le conseil national d’évaluation …

COAD : La certification ouverte à distance

Qu’est ce qu’une certification ouverte ? Une certification ouverte est une certification qui peut être passée en dehors d’un centre de passage d’examen pour certains cas uniquement en partie et pour d’autres dans son intégralité. La COAD permettant de libérer des contraintes de lieux et de moments grâce à l’intégration …

Compte personnel de formation

Compte personnel de formation Le CPF, ou Compte Personnel de Formation accessible depuis la plate-forme MonCompteFormation est en place depuis le début de l’année 2015 et est devenu le dispositif incontournable pour la formation professionnelle. Le CPF est facilement accessible en ligne ou depuis son portable et permet à toute …

Vérifiez votre
Éligibilité Pour obtenir un reste à charge de 0€

× Comment puis-je vous aider ?