Fiche Métier | Social Media Manager 

Fiche Métier | Social Media Manager 

social media manager
social media manager

C’est quoi un Social Media Manager ?

Le Social Media Manager (ou SMM) est celui qui gère les différents réseaux sociaux d’une entreprise, tant d’un point de vue stratégique qu’opérationnel. C’est en grande partie sur son travail que repose l’E-réputation de sa société et donc son image de marque. Aujourd’hui au centre des stratégies marketing, le SMM conçoit un plan précis en fonction de chaque réseau social et de son public cible. En tant que référent des réseaux sociaux, il doit également effectuer un travail de veille permanent, tant sur les évolutions de son secteur d’activité que sur les pratiques de ses concurrents.

Quelle est la fonction du Social Media Manager  ?

Avec l’essor des nouvelles technologies et des outils digitaux, les entreprises ont dû revoir de fond en comble leur approche marketing. Les réseaux sociaux, en particulier, offrent un nouveau canal de communication entre les marques et les consommateurs. Bien exploités, les réseaux sociaux permettent de créer une relation privilégiée avec une communauté ciblée.

En 2021, le nombre de profils actifs sur les réseaux sociaux s’élevait à plus de 4,33 milliards, ce qui équivaut à plus de 55 % de la population mondiale. Un chiffre vertigineux qui prouve que les réseaux sociaux sont devenus un espace d’échange incontournable que les entreprises auraient tort de ne pas exploiter.

C’est là que le Social Media Manager intervient, puisque c’est à lui que revient la tâche délicate de gérer les réseaux sociaux. Pour cela, il va établir une stratégie et coordonner les différentes actions qui en découlent. Le tout, en respectant l’approche marketing et communication de son entreprise. Il peut être amené à manager le Community Manager de son équipe, ou à exercer lui-même ce poste selon la taille de la société pour laquelle il exerce. Il a donc une approche à la fois stratégique et opérationnelle des réseaux sociaux.

Concrètement, que fait le Social Media Manager ?

Ses objectifs sont divers, on peut néanmoins recenser trois missions centrales :

Concevoir la stratégie Social Media

Le rôle du SMM est de définir la stratégie qui sera appliquée aux différents réseaux sociaux sur lesquels l’entreprise est présente.

Le Web Social

Dans cette approche, le web est perçu comme un véritable lieu de socialisation en comparaison avec un internet rigide qui se contente de transmettre des informations sans qu’il soit possible d’interagir d’aucune façon. Les forums et les jeux connectés ont été les tout premiers espaces virtuels de socialisation. Il a vite été remarqué qu’ils généraient de véritables communautés, parfois très soudées, sans qu’il ait été besoin que leurs membres se rencontrent dans la vie réelle. Véritables lieux de socialisation, le web social ouvre de nouvelles perspectives et oblige les entreprises à se renouveler.

Pour rester à la page et ne pas se faire dépasser par ses concurrents, le SMM doit perpétuellement s’informer quant aux nouveaux usages et évolutions du secteur. Le secteur digital évoluant à une vitesse folle, il doit impérativement effectuer une veille informationnelle pour toujours être à la pointe de son domaine.

Le Web social fait émerger de nouveaux comportements sociaux et permet aux consommateurs d’être plus informés que jamais. Leur manière d’acheter a été bouleversée par l’arrivée du net, obligeant les entreprises à s’adapter une nouvelle fois. Plus avisés que jamais, les internautes vont par exemple mener de nombreuses recherches comparatives sur le net avant de se décider à acheter un produit. Le SMM doit donc intégrer ce nouveau facteur dans sa stratégie de communication et veiller à ne rien laisser au hasard pour séduire son audience.

Les réseaux sociaux

Le SMM est un véritable expert des médias sociaux tels que Facebook, Instagram, Pinterest, LinkedIn, TikTok, Twitter ou encore Snapchat. Chaque réseau social à son propre fonctionnement, ses propres codes et une audience particulière. Instagram sera un média axé sur le visuel et particulièrement utilisé par les moins de 34 ans, tandis que LinkedIn est un réseau destiné uniquement aux professionnels, le ton y est de ce fait radicalement plus sobre. Il reviendra au SMM de choisir le bon réseau avec le bon message pour atteindre ses objectifs.

Les sites d’hébergement et de partage de contenus vidéos comme Viméo ou YouTube n’ont aucun secret pour le SMM. Il sait qui les utilise, comment et pourquoi. Il connait la puissance de ces outils et sait les exploiter pour offrir un avantage concurrentiel à son entreprise.

Son approche dépendra de la stratégie qu’il aura définie en amont. Il existe divers outils pour l’aider à concevoir son plan d’action, notamment le modèle de réflexion 3 C. Son créateur, Kenichi Ohmae, une sommité dans le domaine de la stratégie d’entreprise, recommande de s’attarder uniquement sur 3 points clés : la compagnie, les concurrents, les consommateurs. Il s’agit d’établir une cartographie de la présence subie et voulue, des différents collaborateurs de la société et enfin, de tous les concurrents.

Appliquée au web, cette stratégie prend en compte le portefeuille client, les leads et prospects, les ambassadeurs et influenceurs, en bref, la totalité de l’écosystème digital de l’entreprise. Si le modèle 3C exige de la rigueur et de la précision, il permet ensuite de gagner énormément de temps en construisant une stratégie pertinente et efficiente.

Le SMM peut être amené à employer la méthode POEM, acronyme des termes anglais « Paid » (payé), « Owned » (possédé) et « Earned Media » (Médias gagnés). Elle renvoie aux trois catégories de médias que les entreprises peuvent utiliser pour déployer leur stratégie de communication digitale. Cette approche permet de définir un plan d’action précis qui prend en compte les particularités de chaque média social. De cette façon, la société à une feuille de route précise et sait quelles sont les opérations à mettre en place pour exploiter la particularité de chaque média.

Le SMM va devoir établir une stratégie de présence pour rendre son entreprise visible aux yeux des internautes. Nous l’avons évoqué, chaque réseau social s’adresse à une cible particulière et mobilise des moyens et des résultats différents. C’est le SMM qui va déterminer quels sont les médias sociaux sur lesquelles son entreprise doit être présente. Ils doivent impérativement correspondre à l’image de marque de la société et s’adresser au public qu’elle vise. Après avoir sélectionné les réseaux qui lui semblent pertinents, le SMM va établir un plan d’action détaillé.

Autre mission cruciale du SMM ; protéger l’e-réputation de sa société. Et pour cela, il va exploiter différents outils lui permettant d’évaluer la manière dont son entreprise est perçue par le public sur internet. En tant que garant de sa réputation, le SMM est celui qui gère les commentaires et avis négatifs sur les réseaux sociaux. En situation de crise ou de bad buzz, c’est encore lui qui sera le porte-parole de son entreprise et qui choisira le bon ton au bon endroit pour tenter d’apaiser les tensions et redorer son image.

Le média planning

C’est lui qui gère le média planning, c’est-à-dire qu’il choisit sur quel réseau et à quelle date précise il publie un contenu. Ses choix ne sont pas faits au hasard et se basent sur des analyses de trafic pour savoir à quel moment de la semaine et même de la journée l’audience est la plus forte ou la plus réactive.

Les campagnes promotionnelles

C’est également le SMM qui va gérer le déploiement des différentes campagnes publicitaires, gratuites comme payantes. Il connait les différentes régies publicitaires proposées par les médias sociaux et sait parfaitement comment les utiliser. Il sait quel contenu est le plus adapté pour provoquer l’adhésion des internautes. Il effectue par ailleurs un travail d’analyse des performances en utilisant différents KPI (indicateurs clés de performance) tel que le ROI (retour sur investissement). Cela lui permet d’évaluer l’efficacité de ses différentes campagnes promotionnelles et ainsi adapter ses futures décisions.

Le Community Management

Ce qui était anecdotique il y a quelques années est devenu un moyen de communication incontournable pour les entreprises. De ce fait, les missions du SMM et plus particulièrement du Community Manager (qui sont parfois une seule et même personne), se sont aussi diversifiées.

L’animation des réseaux sociaux

En tout premier lieu, il va animer les médias sociaux préalablement choisis dans le cadre de sa stratégie promotionnelle. Son rôle est de créer une large communauté active et engagée autour de sa marque. Pour cela, il publiera des images, des vidéos ou des infographies. Il partagera des stories, des jeux-concours ou tout autre contenu à forte valeur ajoutée susceptible de susciter des réactions auprès des internautes, et plus particulièrement auprès de sa cible marketing.

La création de contenu

Son principal défi est de proposer du contenu innovant et original adapté à sa cible et à l’interface choisie. De nombreuses techniques s’offrent à lui, comme la réalité augmentée, le détournement d’actualités (newsjacking), l’utilisation textes copywrités, ou encore la preuve sociale mobilisant les avis d’experts pour valoriser sa marque.

Le monde des influenceurs

C’est également au CM que revient la tâche de choisir des influenceurs pour représenter son entreprise. Pour cela, il va commencer par sélectionner des influenceurs qui ont un univers proche de celui de sa marque, s’assurer que leur e-réputation est irréprochable, puis analyser leur audience et leur nombre d’abonnés. Lorsque tous les feux sont au vert, il rentrera en contact avec l’influenceur ou avec l’agence qui le représente pour lui proposer une collaboration. Une fois que les termes du contrat sont établis, le CM aura le contrôle sur les publications de l’influenceur et validera ou non ses propositions de contenus.

Les ambassadeurs sont des clients satisfaits par l’offre de produits ou de services d’une entreprise. Le CM va les repérer et leur proposer une collaboration. Le point fort de ces représentants, c’est qu’ils sont authentiques et véritablement satisfaits, il n’y a pas de meilleure publicité pour une entreprise. Le CM va simplement mettre en lumière le retour de cette personne, générant ainsi une véritable preuve sociale. D’autant que les consommateurs ont davantage confiance en des anonymes qui partagent leurs avis qu’en des publicités impeccablement marketées.

Les compétences indispensables pour devenir Social Media Manager

Le SMM doit posséder différentes compétences pour exercer sa fonction, à commencer par une parfaite connaissance des outils et médias digitaux. La communication et le marketing font partie de ses passions, tout comme la création de contenus. À ce titre, se doit être un créatif dans l’âme qui aime explorer le monde du web pour dénicher sans cesse de nouvelles idées originales.

Profondément curieux, il est ouvert à la nouveauté et n’a pas peur de proposer des projets audacieux et avant-gardistes. Communicant dans l’âme, il possède une parfaite maitrise de la communication écrite et orale, ainsi qu’un certain sens de la psychologie lui permettant de s’adresser à son audience de façon impactante. Enfin, n’oublions pas que c’est un aussi un manager qui doit être capable de fédérer ses équipes et de piloter leurs activités.

Les parcours de formation pour devenir Social Media Manager

Le SMM doit posséder une parfaite connaissance du système digital dans son ensemble. Il doit maitriser les subtilités de tous les médias sociaux, mais également comprendre les enjeux marketing de son entreprise et les différentes techniques de génération de leads. Les diplômes universitaires en communication on-line ou webmarketing sont tout indiqués. Mais les formations en commerce ou journalisme peuvent également mener au métier de SMM.

Le plus souvent, les SMM évoluent comme responsable marketing ou directeur de la stratégie digitale ou de communication. C’est un métier très riche qui requiert de nombreuses compétences qui sont chaque jour davantage valorisées dans le monde de l’entreprise.

Quelles sont les formations possibles

cours-anglais-adultes

Formation à l’Anglais
L’anglais est la langue de la communication internationale par excellence.
Apprendre l’anglais vous donne en effet la possibilité d’accéder à une source importante de contenus et d’informations en ligne qui vous seront utiles dans votre vie professionnelle, qu’il s’agisse de trouver un fournisseur ou d’anticiper les nouvelles tendances de votre industrie.

formation réseaux sociaux

 

Formation réseaux sociaux
Est-ce le bon moment pour développer la vente directe, sur les marchés régionaux ? sur Internet ? Comment faire un site internet, le faire connaitre ?
Le but de cette formation est de vous permettre de répondre à ces questions et de commencer à mettre en place des actions qui seront les pertinentes pour vous aujourd’hui et demain.

 

apprendre SEO

Apprendre les bonnes pratiques du Référencement Naturel
Comment se faire connaitre sur Internet et générer un trafic de qualité vers votre site?
Le but de cette formation est de vous permettre de répondre à ces questions et de commencer à mettre en place des actions qui seront les pertinentes pour vous aujourd’hui et demain.

 

 

 

 

Nos Guides Récents

Accord de branche

Qu’est ce qu’un accord de branche? Un accord de branche, également appelé convention de branche, est un texte contractuel conclu par les représentants des salariés et des employeurs pour des entreprises d’un même secteur d’activité. Cet accord porte sur les conditions de travail et d’emploi ainsi que sur les garanties …

Accord d’entreprise

Qu’est-ce qu’un accord d’entreprise ? Il s’agit d’un accord qui vise à adapter les règles générales prévues par le Code du Travail aux besoins spécifiques d’une entreprise. Il ne peut toutefois pas être contraire aux dispositions prévues dans le Code du travail. Quelle est la durée d’un accord d’entreprise ? Un accord …

Accord de l’employeur

Un salarié peut-il réclamer une formation à son employeur ? Oui. Mais, selon les cas, l’accord de l’employeur est indispensable. Si un employé souhaite participer à une formation en dehors de son temps de travail l’employé ne nécessite pas d’accord de la part de son employeur. En revanche si un …

Alimentation du CPF

La loi du 5 septembre 2018 a prévu la monétisation du compte personnel de formation et renvoyé à un décret, la fixation des montants et des modalités d’alimentation du CPF. Les nouvelles dispositions s’appliquent à compter du 1er janvier 2019. Les cas les plus fréquents L’alimentation du CPF est fixée à 500 …

Accord National Interprofessionnel (ANI)

C’est quoi un accord national interprofessionnel ? Un Accord National Interprofessionnel constitue un accord négocié au niveau national qui couvre l’ensemble des secteurs d’activité. Employeurs et salariés entament dialogue et négociations, auxquels sont conviées les organisations syndicales. Une fois le compromis trouvé, l’accord signé par les partenaires sociaux donne lieu …

CEP : conseil en évolution professionnelle

C’est quoi un cep Pôle emploi ? Le conseil en évolution professionnelle de Pôle emploi est un programme d’accompagnement global et personnalisé qui permet aux demandeurs d’emploi de faire le point sur leur situation, d’envisager leur avenir et de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour réussir leur carrière. Qui peut …

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Le certificat de qualification professionnelle Le CQP, connu sous le nom de certificat de qualification professionnelle: permet de certifier les compétences acquises durant une une formation professionnelle ou par la validation de l’expérience acquise pendant une carrière professionnelle. Il est par ailleurs possible de développer ses compétences grâce à des …

Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP

Qu’est ce que le Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP? Officiellement installé le 5 mai 2011 et créé par l’accord national interprofessionnel du 5 octobre 2009 sur le développement de la formation durant la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnel, le conseil national d’évaluation …

COAD : La certification ouverte à distance

Qu’est ce qu’une certification ouverte ? Une certification ouverte est une certification qui peut être passée en dehors d’un centre de passage d’examen pour certains cas uniquement en partie et pour d’autres dans son intégralité. La COAD permettant de libérer des contraintes de lieux et de moments grâce à l’intégration …

Compte personnel de formation

Compte personnel de formation Le CPF, ou Compte Personnel de Formation accessible depuis la plate-forme MonCompteFormation est en place depuis le début de l’année 2015 et est devenu le dispositif incontournable pour la formation professionnelle. Le CPF est facilement accessible en ligne ou depuis son portable et permet à toute …

Vérifiez votre
Éligibilité Pour obtenir un reste à charge de 0€

× Comment puis-je vous aider ?