Tout ce que vous devez savoir sur le congé de formation professionnelle

Tout ce que vous devez savoir sur le congé de formation professionnelle

le congé de formation professionelle

Le congé de formation professionnelle est destiné aux agents des trois fonctions publiques, qu’ils soient titulaires ou contractuels. S’il présente de nombreux avantages, il implique également un certain nombre de conditions qu’il vaut mieux connaître avant de se lancer. Ensemble découvrons le congé de formation professionnelle.

Le CFP, en quelques mots

Le congé de formation professionnelle est réservé aux agents de la fonction publique. Cela représente pas moins de 5,63 millions d’individus répartis comme suit.

  • Les agents de la fonction publique de l’État (44 %) et la FPE : congé de formation professionnelle dans la fonction publique.
  • Les agents de la fonction publique territoriale (34 %) et le FPT : congé de formation professionnelle dans la fonction territoriale.
  • Les agents de la fonction publique hospitalière (21 %) et le FPH : congé de fonction publique hospitalière.

L’agent peut, à tout moment, bénéficier d’une formation pouvant durer jusqu’à trois ans au total. Il peut également décider de fractionner ce temps imparti et de le diviser sur plusieurs formations, de manière plus étalée dans le temps.

Quelles sont les conditions pour prendre un congé de formation professionnelle ?

Il existe un certain nombre de conditions réglementaires.

Tout d’abord, l’agent doit impérativement avoir effectué au minimum 3 années de services dans l’administration. Les stages, tout comme les temps partiels, sont par ailleurs considérés comme des périodes de travail à temps plein.

La demande de formation est validée dans la limite des ressources financières accordées annuellement

Enfin, tout agent ayant bénéficié d’une formation de préparation aux concours ne pourra pas prétendre à une nouvelle formation pendant douze mois consécutifs.

Quelle est la finalité des congés de formation professionnelle ?

Ces congés de formation offrent aux agents publics l’opportunité d’actualiser leurs compétences et leurs connaissances de façon continue. Ils peuvent par ailleurs choisir une formation qui n’a aucun rapport avec le poste occupé, comme une préparation pour un concours de la fonction publique ou, au contraire, choisir de perfectionner telle ou telle compétence.

Combien de temps peut durer le congé professionnel de formation ?

Trois ans au total sont alloués à ces périodes de formation. Elles peuvent être utilisées à n’importe quel moment de la carrière d’un agent, à condition de respecter les conditions déjà évoquées.

Le CPF peut être utilisé en une seule fois, lors d’une formation longue durée, ou bien de manière fractionnée, lors de stages d’une semaine, d’une journée ou même d’une demi-journée. Néanmoins, lors de cas exceptionnels, cette durée peut être prolongée, à condition que la hiérarchie valide la demande.

Quelle est la procédure pour demander un congé de formation professionnelle ?

Les agents de la fonction publique sont divisés en trois groupes très distincts. En fonction de groupe auquel l’agent est affecté, il devra suivre une procédure différente pour demander son CFP.

Les agents de la fonction publique de l’État et de la fonction publique territoriale

Dans les deux cas, la requête pour une formation doit être effectuée au minimum 120 jours avant la date de début de formation. Un dossier doit être déposé comprenant les détails de la formation envisagée :

  • Le nom de l’organisme de formation
  • La date de début et de fin
  • L’intitulé et le programme de la formation

Le chef de service qui reçoit la demande a trente jours devant lui pour étudier le dossier et rendre un avis favorable ou défavorable. Dans ce dernier cas, il devra fournir des explications complémentaires quant au motif du rejet ou du report de la demande.

Les agents de la fonction publique hospitalière

L’agent hospitalier doit d’abord effectuer une demande d’autorisation d’absence administrative 60 jours avant la date de début de la formation. Si la hiérarchie donne son aval, une demande d’aide financière peut être effectuée auprès de l’organisme dédié, l’Association nationale pour la formation des personnels hospitaliers, ou ANFH.

Les frais pris en charge par le congé professionnel de formation

Il est impératif que le fonctionnaire qui demande son congé professionnel de formation prenne en compte les futurs frais qui y seront associés. S’il arrive que certaines administrations participent au financement de ladite formation, il est plus fréquent que l’agent doive s’en acquitter personnellement. Comme pour n’importe quel cursus scolaire, ces formations induisent un coût d’inscription, de déplacement et même d’hébergement dans certains cas. Il est à noter que certains cursus ne sont enseignés que dans quelques écoles en particulier, les rendant de ce fait moins accessibles et plus coûteux.

Les indemnités de salaire durant le congé de formation professionnelle

Bien qu’ils doivent s’acquitter de leurs frais de scolarité et des dépenses annexes, les fonctionnaires reçoivent tout de même une indemnité mensuelle forfaitaire. Elle s’élève à environ 85 % du salaire brut de l’agent au moment où il prend son congé.

En revanche, elle ne saurait excéder les 2620,85 € bruts mensuels. Cette aide pécuniaire peut néanmoins être augmentée en fonction du supplément familial de traitement (SFT). Cette dernière est un complément financier qui est reversé aux agents justifiants de charges familiales importantes.

Cette rémunération est effective pour une durée maximale de 12 mois consécutifs. Ces douze mois peuvent très bien être échelonnés sur différentes sessions de formation.

Quant aux agents de la fonction publique hospitalière, l’indemnisation est portée à 24 mois maximum.

Les devoirs du fonctionnaire durant son CPF

Justifier sa présence à la formation

S’il a le privilège de voir sa formation financée par son employeur, l’agent de la fonction publique doit néanmoins répondre à un certain nombre d’obligations. La première d’entre elles est la remise mensuelle d’une attestation de présence à son employeur. Ce document atteste que la personne s’est bien rendue physiquement à son organisme de formation ou à son stage.

Cette formalité, si elle n’est pas respectée, peut avoir de très lourdes conséquences. En effet, si l’agent est absent sans cause justifiable, il devra immédiatement arrêter la formation, reprendre ses fonctions et surtout rembourser intégralement le montant des indemnités reçues.

Une obligation d’engagement

En contrepartie, lorsque sa formation s’achève, l’agent qui a passé avec succès ses examens ou des stages doit impérativement continuer à travailler pour la fonction publique (hospitalière, territoriale, ou d’État). La durée de cet engagement correspond à celle de l’indemnité, multipliée par trois. Par exemple, si un agent a reçu des indemnités durant son congé de formation professionnelle, il devra par la suite travailler pendant trois ans au service de l’État.

S’il ne respecte pas cet accord, il aura l’obligation de rembourser, là encore, les indemnités perçues. Le calcul s’effectue en fonction du pourcentage de temps effectivement travaillé après la fin de la formation. Si un agent formé durant un an décide de rompre son contrat avec la fonction publique, mais qu’il a déjà travaillé un an après la fin de sa formation, il devra rembourser les indemnités des deux années restantes.

Bien évidemment l’agent est exempté de rembourser ses employeurs si sa formation avait pour objectif de se reconvertir professionnellement.

Que se passe-t-il pour l’agent durant son CFP ?

Même s’il suit une formation et n’est donc pas présent sur son lieu de travail habituel, il sera tout de même considéré comme étant en poste. Ainsi, ce temps est bien pris en compte pour le salaire et l’avancement professionnel de l’agent. De même, il maintient ses droits pour ses congés annuels et peut en poser à tout moment, étant alors de nouveau comptabilisé dans les effectifs de son équipe.

Si l’agent est touché par la maladie, ou la maternité, il est réintégré dans son service et rémunéré de façon classique.

L’après-CFP

Une fois que la formation s’achève, l’agent reprend normalement ses fonctions dans son service habituel. L’agent contractuel, quant à lui, peut occuper un emploi de niveau équivalent à celui occupé avant la formation.

Vous avez besoin de conseils personnalisés quant à votre projet de formation ? Contactez notre équipe pédagogique pour des conseils sur mesure au 01 86 26 97 76 ou par mail à : contact@campuseo.fr

Nos Guides Récents

Accord de branche

Qu’est ce qu’un accord de branche? Un accord de branche, également appelé convention de branche, est un texte contractuel conclu par les représentants des salariés et des employeurs pour des entreprises d’un même secteur d’activité. Cet accord porte sur les conditions de travail et d’emploi ainsi que sur les garanties …

Accord d’entreprise

Qu’est-ce qu’un accord d’entreprise ? Il s’agit d’un accord qui vise à adapter les règles générales prévues par le Code du Travail aux besoins spécifiques d’une entreprise. Il ne peut toutefois pas être contraire aux dispositions prévues dans le Code du travail. Quelle est la durée d’un accord d’entreprise ? Un accord …

Accord de l’employeur

Un salarié peut-il réclamer une formation à son employeur ? Oui. Mais, selon les cas, l’accord de l’employeur est indispensable. Si un employé souhaite participer à une formation en dehors de son temps de travail l’employé ne nécessite pas d’accord de la part de son employeur. En revanche si un …

Alimentation du CPF

La loi du 5 septembre 2018 a prévu la monétisation du compte personnel de formation et renvoyé à un décret, la fixation des montants et des modalités d’alimentation du CPF. Les nouvelles dispositions s’appliquent à compter du 1er janvier 2019. Les cas les plus fréquents L’alimentation du CPF est fixée à 500 …

Accord National Interprofessionnel (ANI)

C’est quoi un accord national interprofessionnel ? Un Accord National Interprofessionnel constitue un accord négocié au niveau national qui couvre l’ensemble des secteurs d’activité. Employeurs et salariés entament dialogue et négociations, auxquels sont conviées les organisations syndicales. Une fois le compromis trouvé, l’accord signé par les partenaires sociaux donne lieu …

CEP : conseil en évolution professionnelle

C’est quoi un cep Pôle emploi ? Le conseil en évolution professionnelle de Pôle emploi est un programme d’accompagnement global et personnalisé qui permet aux demandeurs d’emploi de faire le point sur leur situation, d’envisager leur avenir et de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour réussir leur carrière. Qui peut …

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Le certificat de qualification professionnelle Le CQP, connu sous le nom de certificat de qualification professionnelle: permet de certifier les compétences acquises durant une une formation professionnelle ou par la validation de l’expérience acquise pendant une carrière professionnelle. Il est par ailleurs possible de développer ses compétences grâce à des …

Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP

Qu’est ce que le Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle, CNEFP? Officiellement installé le 5 mai 2011 et créé par l’accord national interprofessionnel du 5 octobre 2009 sur le développement de la formation durant la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnel, le conseil national d’évaluation …

COAD : La certification ouverte à distance

Qu’est ce qu’une certification ouverte ? Une certification ouverte est une certification qui peut être passée en dehors d’un centre de passage d’examen pour certains cas uniquement en partie et pour d’autres dans son intégralité. La COAD permettant de libérer des contraintes de lieux et de moments grâce à l’intégration …

Compte personnel de formation

Compte personnel de formation Le CPF, ou Compte Personnel de Formation accessible depuis la plate-forme MonCompteFormation est en place depuis le début de l’année 2015 et est devenu le dispositif incontournable pour la formation professionnelle. Le CPF est facilement accessible en ligne ou depuis son portable et permet à toute …

Vérifiez votre
Éligibilité Pour obtenir un reste à charge de 0€

× Comment puis-je vous aider ?